[Test] Minecraft : Minez dans votre poche, dans le bus, chez mémé…

minecraftpsvita

Minecraft est un jeu sandox (bac à sable) créé en 2011 par Markus « Notch » Persson. Avec son système simple à maîtriser mais avec des possibilités quasi-infinies, il est devenu LA référence dans son genre. Avec 16 Millions de copies vendues depuis sa sortie, il est alors le jeu le plus vendu, même devant le célèbre Wow. Après son installation sur le parc pc, il s’est retrouvé décliné sur toutes les plateformes : L’édition mobile puis l’édition console. Presque 3 ans après sa naissance, Minecraft débarque enfin sur PsVita. Préparez vos pioches, vous allez en manger du cube !

Un gros cube, des petits cubes…

Pour ceux qui ont passé des années dans leur grotte, je vous refais un topo du jeu : Vous êtes « Steve », un personnage perdu dans un monde vaste et sauvage. Votre but est simple : survivre et découvrir les mystères de ce qui vous entoure. Vous n’avez donc que pour seul arme vos mains et une carte qui se découvrira au fur et à mesure de votre voyage. Dans Minecraft, tout se crée : vous devrez donc vous crafter vos armes, vos outils, votre petite cabane mais aussi chasser du cochon ou du poulet sauvage pour vous nourrir ou créer une ferme pour en élever. Avec de la chance, vous découvrirez au cours de vos ballades sur la surface un village avec d’étranges autochtones prêts à vous céder des outils ou des items contre des minerais.

2014-10-16-004632Et voilà la petite cabane !

Car oui, la plus grosse partie du jeu sera le minage, toujours plus en profondeur. Vous pourrez alors « upgrader » vos armes, vos outils ou vos armures (exemple : les vaches dropent du cuir, permettant, donc, de vous faire une armure de cuir. Si vous trouvez du fer, vous pourrez alors vous crafter des équipements de fer vous rendant plus puissant et résistant et ainsi de suite…). Mais ces minerais peuvent aussi se transformer en cube, devant ainsi des blocs très durs ! Le but de votre minage sera de découvrir les fameux gisements de diamant, le minerai le plus dur qui soit dans Minecraft.

2014-10-16-003947Miner, toujours plus, toujours plus profond !

Mais ne pensez pas que votre vie sera tranquille (sauf si vous jouez en mode paix 😉 ) : A la nuit tombée, des monstres apparaîtront et certains ne disparaîtront qu’aux premières lueurs du jour : Zombies, archers squelettes, araignées hostiles, le fameux Creeper (qui explosera après être arrivé à votre contact) et les Endermens : d’étranges monstres qui ne faut surtout pas regarder des les yeux. Mais ce n’est pas les seuls à vous attendre, d’autres, dans d’autres mondes, vous attendent de pied (ou patte) ferme ! A vous de les découvrir pour arriver jusqu’au boss final !

On ne change pas une formule qui marche

Pour ceux qui ont encore peur : non, Minecraft Vita n’est pas la version ultra allégée de Minecraft mobile. C’est belle et bien la version console. Au niveau de l’interface, c’est propre et relativement intuitif. A part les crafts qui demandent un petit peu de temps d’adaptation, le reste est facile à comprendre (d’autant plus que le tutoriel et les infos bulles sont vraiment complets). Votre HUD est simple : une barre de vie (les coeurs), une barre de faim (les morceaux de viande) qui s’épuise avec le temps, que vous minez, craftez, courrez… Votre « niveau » qui ne sert pas à monter vos stats mais à engranger des points pour pouvoir, beaucoup plus tard, enchanter vos armes et la barre de raccourci.

Le menu de craft, lui, est plutôt sympa : comparé à la version pc où tout est à découvrir, celui-ci vous permet de voir tout ce qui est possible de créer. Pour le reste, faites marcher votre imagination !2014-10-16-004108Tout y est bien classé. Il ne reste plus que le petit temps d’adaptation et roule ma poule !

En ce qui concerne les graphismes, c’est simple et agréable à l’oeil sans pour autant taper dans le truc de ouf. Mais Minecraft a été prévu comme çà : faire un jeu simple dans tout ses domaines pour le faire tourner partout. Enfin, au début, car, sur PC, il a tendance à manger votre mémoire à force de constructions/explorations. Et oui, Minecraft c’est du persistant et de la création en temps réel ! Sans compter le système de gravité, l’IA, les pousses des plantes, les animaux qui se reproduisent… Mais je m’égare.

Vous découvriez aussi différents biomes (ou territoires) : Des plaines verdoyantes au désert de sable, en passant par les montages enneigées ou la forêt « amazonienne » et sa canopée, le dépaysement est garanti ! La météo aussi est bien intégrée : Il arrivera que la pluie tombe, qu’un brouillard de neige vous réduise la visibilité, des gouttes d’eau ou de lave tombent des plafonds des grottes, les lianes envahissent votre maison ou les cavernes…

Si vous n’aimez pas les graphismes de bases, La version Vita vous proposent pour seulement 0.99€ quelques pack de textures tels que :

  • Le pack « Plastique » : Des cubes simples unis,  pour se croire dans 3D dot game heroes ou dans un monde de Lego !
  • Le pack « Nature » : Le plus « HD » de tous : des textures réalistes et très propre (NDR: Certainement mon préféré).
  • Le pack « Fantasy » : Des couleurs plus sombres et des graphismes dignes des RPG old-school. Très joli !
  • Le pack « Urbain » : Un ensemble graphique à l’opposé du Fantasy : plus clair, plus propre, pour des mondes modernes.
  • Le pack « Bonbons » : Retrouvez votre monde transformé en sucrerie géante, attention à l’overdose de sucre ! Très très coloré.
  • Le pack « Cartoon » : Encore un monde très clair et coloré. Avec ce pack, vous aurez la banane !

Protips : Si vous voulez voir à quoi ressemble un pack, connectez votre Vita sur le PSN et lancez une nouvelle partie avec le pack de texture de votre choix : vous aurez alors tout le loisir de le tester ! Attention vous ne pourrez pas sauvegarder !

Des packs de Skins sont aussi disponibles, pour également 0.99€. Du fantasy aux personnages emblématiques des licences Sony en passant par des personnages modernes, le choix est vaste.

En ce qui concerne l’ambiance, l’OST de Minecraft (oui oui, il y en a une !) est agréable à l’oreille et, ce, malgré un léger grésillement, dû à la compression du jeu. Rien de bien méchant et fini vite par s’oublier pour profiter des différents titres lancés. Sans compter que ceux-ci s’adaptent en fonction de votre aventure : ils changeront dès que la nuit tombera, que vous descendiez dans une mine ou bien parcourez les vastes biomes de votre monde.

Hey dude, viens voir mon château !

Si l’une des forces de Minecraft est à mettre en lumière, c’est bien le multijoueurs. Jusqu’à 4 en wifi ou ad-hoc, vous pourrez partager vos aventures et constructions entre amis. Vous aurez également la possibilité de configurer votre monde : possibilité pour l’hôte de se téléporter, voler, interdire ou non les constructions… Dommage que la limite soit de 4, 8 joueurs n’aurait pas été de trop, surtout pour organiser des parties de pvp 😉 Que l’on se console, on aurait pu avoir cette partie complètement amputée, sachant que tout juste avant sa sortie, Minecraft est devenue la propriété de Microsoft ! Merci les contrats, pour une fois !

Verdict :

logo_plusLe positif : logo_moinsLe negatif :
  • Un sandbox de référence
  • Une ambiance graphique et sonore à la fois simple et efficace.
  • Le prix pour sa durée de vie : 19€ et un temps de jeu illimité (nan mais vraiment !).
  • Des packs de skins/texture à tout petit prix.
  • Pas de lag.
  • Sans imagination et après avoir fini le jeu, on peut s’ennuyer car aucune ligne directrice visible.
  • Les musiques compressées qui peuvent faire entendre un léger grésillement.
  • Le multi à 4 seulement. 
 Que l’on soit amateur ou non du genre, vous succomberez au charmes de Minecraft. Que ce soit en aventure ou simplement pour se détendre et construire n’importe quoi, il a clairement tout pour plaire. Malgré ses 3 ans d’existence et pour l’avoir personnellement retourné dans tout les sens, il reste toujours aussi charmeur et addictif. D’autant plus, qu’aujourd’hui, Minecraft est devenu également la référence du jeu « bouche trou ». Dès que vous y avez touché, vous finirez toujours par y revenir, même 5 minutes, pour combler un ennui ou lâcher votre pulsion créatrice soudaine. Ce portage est une réussite, d’autant plus qu’avoir une version portable est l’atout qui lui manquait : Une salle d’attente morose ? Un repas de famille qui s’éternise ? Hop, un petit Minecraft pour passer le temps et éviter de montrer vos jeu trop sanglants ou coquins à la famille. Et cela sera encore plus fun si un autre possesseur de Vita se trouve près de vous.Et puis, avec plus de 16 millions de copies vendues sur PC, je crois qu’il n’y a aucun argument valable pour démonter ce qu’est devenu Minecraft : Un phénomène mondial et la référence du jeu sandbox pur. Toujours copié mais jamais égalé comme on dit…
Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s